Djibouti : La milice Bah-fourlaba/Mamasan s’en prend à nouveau au nonagénaire Abdirahman Mousse Badar dit Abdi Hajji.

Djibouti : La milice Bah-fourlaba/Mamasan s’en prend à nouveau au nonagénaire Abdirahman Mousse Badar dit Abdi Hajji.

Ad

Deux voitures bourrées des miliciens Bah-fourlaba/Mamasan ont attaqué à nouveau, le soir du dimanche 10 février 2019 vers 20 h heure local, la maison du vieux Abdirahman Mousse Badar dit Abdi Hajji.

Les miliciens Bah-fourlaba bien armés sont rentrés en nombre dans la maison du nonagénaire Abdi Hajji et arrêtés le fils du vieux Abdi Hajji.

Ils l’ont amené avec eux me dit-on à la caserne de la garde républicaine.

Des membres du clan Yonis-Moussa ont téléphoné à Liban Ismaël Omar Guelleh qui s’est engagé à arracher le jeune des griffes de la milice.

En réalité, c’est Ismaël Omar Guelleh qui a ordonné à la milice l’arrestation du vieux Abdi Hajji et ensuite de le libérer sur intervention de son fils Liban. De cette manière, Liban Ismaël Omar Guelleh devient le sauveur de Yonis-Moussa et pour tous les histoires le clan Yonis-Moussa a un nouveau responsable ou interlocuteur dans le régime clanico-mafieux, Liban Ismaël Omar.

À partir d’aujourd’hui, même si le Yonis-Moussa ont besoin un bout de papier de l’administration c’est Liban Ismaël Omar Guelleh qui interviendra pour eux.

Ainsi, Liban Ismaël Omar Guelleh est devenu le KAFIIL de Yonis-Moussa à Djibouti.

À suivre…

Hassan Cher


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared