Soudan du Sud / Égypte : Le Caire dément les accusations de bombardements des rebelles de Juba

Le ministère égyptien des Affaires étrangères a nié les allégations l’accusant d’avoir participé à des attaques aériennes contre des rebelles sud-soudanais, dans un communiqué publié samedi 4 février 2017.

Des rebelles de Juba ont accusé l’Égypte d’avoir réalisé des bombardements aériennes sur leurs bases, près du village nordique de Kaka. Les rebelles prétendent avoir comptabilisé un total de neuf bombes portant des insignes de l’armée égyptienne.

Les rebelles ont accusé le gouvernement du président Salva Kiir de chercher à aggraver la guerre et ont averti du risque d’une guerre régionale.

« La participation égyptienne à la guerre en cours au Soudan du Sud est une indication claire pour le peuple de Juba … que le régime de Salva Kiir remue la région et plonge le Soudan du Sud dans une guerre régionale », a déclaré dans leur communiqué les rebelles.

Le porte-parole du ministère égyptien des Affaires étrangères, Ahmed Abu Zeid, a nié les allégations dans sa déclaration du samedi soir.

« L’Égypte n’interfère pas dans les affaires intérieures des autres pays », a déclaré le communiqué.

Le gouvernement de Soudan du Sud a également nié les affirmations des rebelles, à travers le porte-parole de la présidence, Ateny Wek Ateny, qui a qualifié les propos des rebelles comme « absurde ».

La guerre a éclaté au Soudan du Sud en 2013 entre les forces de sécurité de Kiir et des groupes fidèles à son ancien vice-président, Riek Machar, après que les tensions politiques se sont transformées en une confrontation militaire.

Hassan Cher


 Share

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :