Somalie / EAU : Mogadiscio refuse l’accord militaire entre la Somaliland et les Emirats Arabes Unis et les Houthis menacent d’attaquer Berbera.

Ad

Monsieur Nour Joumale Farah, le vérificateur général de la Somalie, a déclaré que l’accord de la Somaliland avec les Émirats arabes unis (UAE) pour installer une base militaire dans la ville portuaire de Berbera est illégal et contre la loi.

Farah a déclaré, dans une interview exclusive à la VOA en langue Somali le mardi 14 février 2017, que l’accord militaire controversé des Émirats arabes unis avec la Somaliland mettrait en péril les relations bilatérales des deux pays, la Somalie et les Emirats Arabes Unis.

Le vérificateur général a ajouté que les EAU ont signé un accord militaire avec une petite administration qui fait partie intégrante de la Somalie, sans l’autorisation du gouvernement fédéral de Mogadiscio.

Il a menacé de porter l’affaire devant la ligue arabe et l’ONU en cas les Emirats Arabes Unis persévèrent dans leur projet de création d’une base militaire au Nord de la Somalie sans le consentement du pouvoir central de Mogadiscio.

Il a appelé les EAU à revoir l’accord et à respecter ses intérêts avec le gouvernement somalien, y compris les investissements et l’établissement des bases militaires.

Le mouvement Houthis a émis le 14 février 2017 un communiqué dans lequel le mouvement met en garde la Somaliland. Les Houthis assurent de ne pas rester inactifs si les Emirats Arabes Unis installent une base militaire à Berbera.

Ils promettent d’attaquer la Somaliland en faisant usage de tous les moyens possibles. Ils garantissent de déstabiliser le Nord de la Somalie par des tirs des missiles et des attaques menés par la voie maritime.

Quant à L’Ethiopie, elle a créé depuis hier, dans l’enceinte du commandement des Forces de défense nationale éthiopienne, un bureau chargé de la suivie du projet de la base militaire émiratie à Berbera, en Somaliland.

Hassan Cher


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.