MONDE: Après Internet, Outernet, pour un accès universel et gratuit du WIFI depuis l’espace.

Ad

La société américaine Media Development Investment Fund (MDIF), basée à New York, s’est lancée dans un projet fou : donner accès à Internet depuis l’espace. C’est en partant du constat que seuls 60% de la population mondiale avait accès à Internet que la firme a eu l’idée d’Outernet. Pour réaliser ce projet, MDIF envisage déjà de lancer des centaines de satellites low cost miniatures qu’ils ont appelé « CubeSats ». Miniatures oui, car ils ne font que 1,33 kg et 10 cm3. Ces satellites, en orbite autour de notre planète, permettraient de matérialiser l’Outernet et nous donneraient une connexion Wifi. Une connexion Wifi mondiale ET gratuite ! L’équipe chargée d’Outernet met tout en œuvre pour que le projet se concrétise vraiment à partir de juin 2015. Cette technologie existe déjà et ne date pas d’hier puisque ces CubeSats ont été développés en 1999 par deux universités américaines, Stanford et Cal Poly. Ils sont par ailleurs toujours utilisés et aident à certaines missions scientifiques. MDIF souhaite utiliser les installations et les équipements de la station spatiale internationale de la Nasa en septembre 2014 et utilisera aussi la technologie UDP, User Datagram Protocol qui permettra le partage des données. Étant une organisation à but non lucratif, la firme espère réussir à lever des dizaines de millions de dollars pour finaliser le projet Outernet. S’ils réussissent ces paris, Outernet devrait bel et bien voir le jour. La gratuité d’Outernet et son impact mondial permettra également de déjouer la censure dont certains pays sont victimes. Mieux encore, Outernet jouera un rôle extrêmement important en cas de catastrophes naturelles grâce à son système de notification global. Lien: http://hitek.fr/actualite/outernet-acces-internet-gratuit-espace_1795

Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.