Kenya : Nairobi accuse l’USA d’un projet de déstabilisation et Washington dément

Uhuru Muigai KenyattaLe gouvernement américain a réfuté ce jeudi les allégations selon lesquelles il envisage de déstabiliser le gouvernement kényan.

L’ambassadeur américain au Kenya Robert F. Godec, a indiqué que la déclaration du Comité consultatif sur la sécurité nationale du Kenya (CANE) que Washington cherche à « saper » ou « déstabiliser » le gouvernement du Kenya est fausse.

« Le gouvernement américain est un partenaire fiable et engagé du gouvernement kényan et a été ainsi pendant 50 ans », a déclaré M. Godec dans un communiqué publié à Nairobi.

Le Haut organe de sécurité du Kenya a accusé l’agence de développement des États-Unis de mener des plans pour déstabiliser le gouvernement en parrainant des manifestations de rues.

Selon le secrétaire du Cabinet Francis Kimemia, le CANE du Kenya a demandé au ministère des Affaires étrangères de convoquer d’urgence les responsables de l’Agence américaine pour le développement international (USAID) dans le but d’obtenir plus d’informations sur ses plans pour renverser le gouvernement en utilisant les militants.

La déclaration a été faite après que la police ait brutalement dispersé un groupe de manifestants qui a tenté de marcher au Parlement pour exprimer leur colère contre la mauvaise gouvernance et le coût élevé de la vie dans le pays.

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :