Kenya : le ministère de l’intérieur un comité pour enquêter sur la corruption

La police kényane prévoit de former un comité qui enquêtera sur la corruption dans les services de police.

Mwinyi Mascood, porte-parole de la police, a déclaré aux journalistes mardi à Nairobi que le comité se concentrera sur l’étendue du fléau, sa prévalence ainsi que ses causes.

« Le comité a un mois pour étudier l’étendue des mauvaises pratiques dans les services », a déclaré M. Mwinyi dans un communiqué au nom de l’inspecteur général de police, David Kimaiyo.

L’enquête est rendue nécessaire par les articles médiatiques sur les pots-de-vin sur les routes kényanes. Selon lui, la force de police est inquiète du niveau de corruption de ses cadres.

« Quiconque pris en flagrant délit sera immédiatement relevé de ses fonctions. Même si le service est déterminé à se débarrasser des agents égarés, le public a également un rôle à jouer pour assurer l’éradication de la corruption sur nos routes », a ajouté M. Mwinyi.

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :