Djibouti: Un jeune adolescent vient d’être sauvagement assassiné à Djibouti-ville

Houssein Ibrahim Houmed dit housseinphilosur ordre d’Ismaël Omar Guelleh parce qu’il est FOURLABA

La solution finale que nous avions annoncée est désormais d’actualité: la tribu FOURLABA est en train de payer un lourd tribut de leur engagement au sein de l’USN (opposition djiboutienne). Il est à noter que le régime est au abois et dans sa folie meurtrière, le Président autoproclamé s’en prend à nouveau à ces êtres fragiles, à ces êtres innocents et sauvages, à ces êtres candides: les enfants.

Un adolescent de 17 ans, Omar Hassan Youssouf, qui était du Mouvement des jeunes de l’opposition (MJO) vient d’en faire les frais. Il aurait été arrêté avant d’être violemment frappé à la tête. Il serait mort sous la torture. Il aurait été sauvagement assassiné par l’escadron de la mort mis en place par Guelleh.

C’est dire que la situation est plus que jamais préoccupante à Djibouti. La Police politique aurait même refusé de remettre le corps de la victime à ses parents et il aurait été enterré à la va-vite, lui refusant toute possibilité d’effectuer une autopsie et de bénéficier d’une sépulture digne.

La même situation que le Professeur de français, Mohamed Elmi Rayaleh se reproduit : la victime Omar Hassan Youssouf est de la tribu Fourlaba, assassiné sauvagement et enterré à la vite par la Police politique qui refuse de remettre son corps à sa famille. Même mode opératoire, même scène de crime, même démarche portant toute la même signature: Ismael omar Guelleh.

La situation st désormais quasi-identique à celle du Rwanda et elle n’est pas non plus sans rappeler la récente situation ivoirienne puisque des Blé-Goudé sont entrés en action pour terroriser la population djiboutienne, en particulier celles et ceux qui se sont engagés dans les rangs de l’opposition pour dire à la dictature, pour dire non à l’épuration ethnique et tribale, pour dire non à néofascisme, pour dire à la volonté d’un seul homme.

Le régime aux abois, dans un dernier de désespoir, organise la solution finale sous l’œil bienveillante de la communauté internationale.

Jusqu’à perdurera cette situation? Nous devons nous mobiliser contre cette barbarie et contre cette désolation voulue par un seul homme: Ismael Omar Guelleh.

Houssein Ibrahim Houmed

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :