Djibouti : Après l’extraction, de populations ciblées seront délogés de leurs propriétés…

IOG - ses nouvelles lois farfeluesLa secrétaire d’Etat djiboutienne chargée du Logement, Mme Amina Abdi Aden, a présenté mardi au gouvernement le programme « Zéro Bidonville » qui sera mis en oeuvre cette année pour en faire de la ville de Djibouti une capitale moderne et fonctionnelle.

Selon un communiqué de la présidence djiboutienne reçu mercredi, ce programme intégré de résorption de l’habitat précaire et insalubre a pour objectif principal d’en finir avec les bidonvilles en apportant des réponses appropriées et durables pour l’amélioration des conditions de vie urbaine et d’accès à un logement décent pour tous les Djiboutiens.

Le programme « Zéro Bidonville » s’articule autour du réaménagement des anciens quartiers en périphérie de la capitale djiboutienne, la dynamisation des quartiers anciens de la ville de Djibouti, la restructuration des poches d’habitat spontané ainsi que la libération des sites impropres à l’habitat, l’aménagement des zones d’extension ainsi que la construction de logements neufs et l’appui à la reconstruction en matériaux définitifs des logements précaires à travers le mécanisme de crédit matériaux et la procédure des coopératives d’habitat.

De manière plus spécifique, ce programme va améliorer la fonctionnalité de Djibouti-ville et permettre le déploiement de services urbains performants et promouvoir la création d’emplois permanents dans le cadre du fonctionnement de la zone et des nouvelles exigences de performances.

Selon Mme Abdi Aden, la réalisation de ce programme va permettre, à long terme, l’amélioration des conditions de vie et du bien-être des populations et la maîtrise du développement de l’ensemble des villes de Djibouti.

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :