Djibouti : pourquoi un garde du corps pour le secrétaire général de la primature de Djibouti ?

Djibouti : pourquoi un garde du corps pour le secrétaire général de la primature de Djibouti ?

Ad

Pendant la compagne de l’élection présidentielle de 2016, le lieutenant Ahmed Mohamed Abdillahi Chireh, officier de l’unité de renseignement de la garde républicaine, est affecté à la protection rapprochée du directeur de campagne de la région Obock, Naguib Abdallah Mohamed.

Notre contact à la garde républicaine nous dit qu’au début le lieutenant Ahmed Mohamed a été envoyé pour assurer la protection de Naguib pendant la période de la campagne comme la région d’Obock est « dangereuse ».

Mais après la fin de l’élection présidentielle de 2016, le lieutenant Ahmed Mohamed Abdillahi Chireh n’est jamais revenu à l’unité de renseignement de la garde républicaine. Il semble définitivement nommé chef de service de l’unité de sécurité du secrétaire général de la primature de Djibouti.

Beaucoup des officiers de la garde républicaine se posent des questions sur les raisons cachées qui ont amené le colonel Mohamed Djama Doualeh, commandant du corps précité, à détacher un officier du renseignement de la garde auprès du fils de Kadra Mahamoud Haid, la première dame du pays.

Notre contact pense que le lieutenant Ahmed Mohamed dit Joumanji est à la primature pour une mission spéciale que le commandant de la garde républicaine est le seul qui pourra y répondre clairement. Nonobstant tout le monde dans le corps pense qu’il ne protège pas, mais surveiller Naguib sur ordre direct du colonel Mohamed Djama et indirect d’Ismaël Omar Guelleh.

Est-ce normal qu’un secrétaire général de la primature puisse avoir un garde du corps ou la primature de Djibouti à deux Premiers ministres ?

Hassan Cher


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared