Éthiopie: renforcement de la présence militaire dans la région Amhara et la possible annulation de l’Épiphanie à Gondar

Une réunion de commandants militaires de haut niveau tenue la première semaine de janvier 2017 dans la ville éthiopienne de Jijiga, capitale de la région Somalie de l’Éthiopie, a adopté une résolution pour renforcer la présence militaire à Gondar, selon des sources fiables de sécurité.

La réunion a décidé que Seraba, dans le Nord de Gondar, sera le centre de formation pour le commandement occidental et que deux régiments des 13e et 32e divisions seront déployés dans le Nord de Gondar pour renforcer l’administration militaire et écraser toute résistance antigouvernementale.

Les commandants ont convenu d’établir une nouvelle division à Chilga avec des contributions de troupes d’autres divisions et l’ajout de 400 nouveaux élèves militaires diplômés de Bir Sheleko à incorporer dans la nouvelle division.

Ils sont également parvenus à un consensus pour augmenter les salaires de l’armée afin d’arrêter les défections croissantes et rehausser le moral en baisse.

Les commandants supérieurs de l’armée, y compris le chef d’état-major Samora Yunis, ont assisté à cette réunion tenue secrète, selon les sources.

Depuis vendredi 13 janvier 2017,  le président de l’Union de Gondar a dit, dans une interview accordée à ESAT, que le gouvernement central a déployé son armée dans le but de désarmer le peuple dit-on. Abebe Nigatu a dit à ESAT qu’il y avait des informations confirmées qu’Addis-Abeba amassait ses troupes dans Chilga et Wegera. Il a dit que plus de 40 convois sont arrivés à Gondar jusqu’à présent. Plusieurs tentatives faites par la sécurité du pays pour désarmer le peuple de Gondar et de Gojjam n’ont pas porté de fruits.

Nigat a indiqué que les agents des services de renseignements essayent également de diviser et d’inciter la violence entre le peuple de Kemant, le Kemant est un petit sous-groupe des Agaw en Éthiopie, et les Amharas.

L’armée a été déployée alors que les habitants pensent ne pas honorer cette année les célébrations de l’Épiphanie à Gondar.

En attendant, Nigatu a dit que les gens de Gondar ne célébreraient pas l’Épiphanie ce jeudi. « Au lieu de célébrations de mise en scène, ils vont pleurer la mort de centaines de personnes aux mains des forces de sécurité », a-t-il dit.

Les prêtres qui ont fait campagne pour le boycott de grande orthodoxe sont arrêtés et détenus dans les cellules des services de renseignements, selon Nigatu.

L’Épiphanie à Gondar est la commémoration du Baptême de Christ, tous les 19 janvier (le 20 janvier pendant l’année bissextile), Timkat est le plus grand festival coloré de chrétiens orthodoxes en Éthiopie. Elle célèbre le Baptême de Christ dans le Jourdain par Jean-Baptiste. Timkat est une affaire de trois jours et toutes les cérémonies sont menées avec grande pompe.

Hassan Cher


 Share

Share this post:

Related Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :