Djibouti / France: Jean-Loup Schaal, une vie, un combat dédié à la libération de Djibouti

jean loup schaalJean-Loup Schaal est l’ami de tous les Djiboutiens. Pour dire mieux, il est leur frère, le confident…Il fait partie de ces hommes qui se battent au quotidien pour une Afrique libre. Sans chercher de publicité…Comparable à notre Bruno Jaffré, il lutte contre la tyrannie Djiboutienne de Guelleh depuis deux décennies. Ce lutteur infatigable n’a qu’une idée en tête : libérer les Djiboutiens du joug de la dictature de Guelleh. Djibouti, il l’a connu pour y avoir séjourné. Les injustices, il ne pouvait rester indifférent. Il a alors choisi de lutter auprès de ces opprimés livrés à eux-mêmes. Proche du réseau Survie, il mène également une lutte sans merci contre la Françafrique et sa politique dévastatrice pour les peuples.

Admiré par les Djiboutiens, honnie par le dictateur Ismaël Omar Guelleh, Jean-Loup Schaal ne laisse personne indifférent. Son site d’ARDHD (https://www.facebook.com/equipe.ardhd?fref=nf) censuré à Djibouti fut pratiquement la seule source d’informations sur Djibouti depuis deux décennies et continue de l’être chaque jour. Il est le journal du matin des Djiboutiens qui subissent les affres de la dictature. En digne militant des droits de l’Homme, Jean-Loup Schaal dénonce les dérives criminelles de Guelleh, les graves violations des droits de l’Homme subies par les Djiboutiennes et les Djiboutiens, recueille les témoignages anonymes. Son abnégation sacrificielle pour la cause djiboutienne se manifeste sur tous les plans pour la cause djiboutienne…

Certains l’ont trahi après avoir profité de sa générosité. Pour quelques espèces sonnantes et trébuchantes, pour ce que notre frère Roger Picon qualifie par l’expression « les gamelles de Haramous ». Mais ceux qui ont fait le pacte avec le diable pour la politique du ventre se sont aussi bannis de la cité djiboutienne.

Jean-loup Schaal porte en lui un rêve : la libération de Djibouti. En attendant, il continue d’aider les opposants. Il vient d’exfiltrer un Député de l’opposition djiboutienne, blessé par balles… et abandonné sans soins.

Pour tous les Djiboutiens, Jean-Loup Schaal incarne le combat des droits de l’Homme…Qu’il sache de quelles immenses joies nous lui sommes redevables !

Vive les Droits de l’Homme à Djibouti !
Vive le Burkina-Faso Libre !
Vive l’Afrique bientôt Libre !

Houssein IBRAHIM HOUMED


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.