Soudan : Omar Hassan el-Béchir candidat à sa succession à la haute magistrature du pays

omar al-bechir - soudanVers la désignation de Béchir comme candidat à la présidentielle (NCP)

Le National Congress Party (NCP) au pouvoir au Soudan a annoncé qu’il va proposer à la Commission électorale nationale le nom d’Omar Hassan El-Béchir comme son candidat à l’élection présidentielle du mois d’avril.

L’agence de presse soudanaise a cité, jeudi, le vice-président du NCP et assistant présidentiel, Ibrahim Ghandour, qui a déclaré que ce parti va également soumettre une liste de 18.400 supporteurs des différents Etats et 5000 d’autres partis soutenant la candidature du président El-Béchir.

M. El-Béchir a été élu président en 2010 lors du scrutin précédant le référendum ayant abouti à la séparation du Soudan du Sud.

Son adversaire de l’époque, Yassir Arman du Mouvement de libération du peuple soudanais (SPLM) à majorité sud-soudanais, s’était retiré avant les élections. M. Arman dirige désormais une coalition de groupes d’opposition, y compris des mouvements armés.

M. Ghadnour a déclaré que son parti ne présenterait pas de candidat dans 30% des circonscriptions géographiques du pays lors des prochaines élections, les laissant aux autres partis.

Il a déclaré qu’il n’y a pas de contradiction entre les élections et la conférence du dialogue national qui devrait se tenir dans les deux prochaines semaines.

M. El-Béchir, qui vient d’avoir 71 ans, a accédé au pouvoir lors d’un coup d’Etat sans effusion de sang en juin 1989, renversant le gouvernement élu du Premier ministre Sadiq Al Mahdi.

Il devrait remporter les élections sans problèmes n’ayant pas d’adversaire sérieux face à lui.

Panapress


 Share

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :