Soudan du Sud : cri d’alarme des évêques contre l’accaparement des terres

crimes_de_guerre_au_Soudan_du_SudL’accaparement des terres comme possible prélude à de nouvelles violences : les évêques du Soudan du Sud s’inquiètent de ce phénomène qui pourrait miner l’unité déjà fragile du jeune État. Leurs préoccupations sont issues des travaux de l’assemblée plénière d’hiver de la Conférence épiscopale à Juba. Ce même phénomène a déjà été dénoncé au Kenya voisin, où les évêques locaux ont invité le gouvernement « à identifier et à poursuivre en justice les constructeurs qui se sont accaparés des terres d’écoles publiques ».

Depuis l’indépendance du 9 juillet 2011, diverses régions du Soudan du Sud, à commencer par les territoires ruraux autour de la capitale, sont devenues le théâtre de violences interethniques qui ont éclatées à cause de litiges au sujet de l’accès aux pâturages et à l’eau. La grande majorité des Sud-Soudanais dépendent de leurs terres pour assurer leur propre alimentation. C’est ainsi que les évêques sud-soudanais lancent un appel pour une intervention urgente du gouvernement central pour adopter une législation adéquate avant que la situation ne dégénère et bascule dans de nouvelles violences.

Le nonce porte aux évêques la prière du Pape pour la paix au Soudan du Sud

Le nonce apostolique Mgr Charles Daniel Balvo a participé à cette assemblée plénière. Mercredi, il a assuré la solidarité et la prière du Pape François pour le peuple sud-soudanais et pour la paix dans le pays. Un pas en avant a été accompli en ce sens le 21 janvier à Arusha avec la signature d’un accord entre le Président Salva Kiir, son ancien vice-président Riek Machar et l’ex-ministre Deng Alor, pour la réunification du Mouvement pour la libération du peuple du Soudan (SPLM) qui a sombré, il y a plus d’un an, dans de violentes luttes internes.

Le conflit au Soudan du Sud a commencé en décembre 2013 et a déjà fait des dizaines de milliers de victimes. Plusieurs centaines de milliers de personnes ont également dû fuir et sont réfugiés dans les pays voisins.

 

RADIOVATICAN


 Share

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :