Somalie : Une motion de défiance contre le nouveau premier ministre et le président fédéral en gestation à Mogadiscio

drapeau somalie43 des parlementaires le plus en vue de la fédération tribale Hawiye ont tenu une réunion à Mogadiscio hier soir.

Les députés Hawiye réunies en » conclave » la nuit dernière avaient invité aussi à la séance des hommes politiques, des universitaires et des hommes d’affaires bien connu dans leurs domaines professionnels.

Les participants de la réunion clanique sont parvenus à sensibiliser jusqu’à 75 parlementaires, qui va rejoindre le 80 déjà en grognent depuis la destitution de l’ex-premier ministre, Abdiweli, à la fin de l’année 2014.

Cette réunion familiale avait pour objectif de mettre sur un même avis les membres influents de la fédération tribale Hawiye dont est issue le président de l’état fédéral de la Somalie, Hassan Sheikh Mohamoud. La réunion a été un succès et deux points ont été adoptés :

Une motion de défiance contre le nouveau gouvernement d’Omar Abdirashid Ali Sharmarke ;

Et un blocage politique à l’encontre du président de la Somalie, Hassan Sheikh Mohamoud, pour l’obliger à démissionner.

Ces parlementaires accusent Hassan Sheikh Mahamoud de manque de patriotisme et de vigilance politique. Ils disent que c’est un homme dont ses seules compétences politiques sont les mensonges et sa soumission aux ordres de l’Ethiopie.

Ils l’accusent aussi de privilégier ses intérêts et ceux de ces amis de la secte politique-religieuse, Damul-Jadiid, au détriment de la nation et des attentes du peuple somalien

Cette nouvelle grogne prouve que le président de la république fédérale de la Somalie aura et sera occupé, pendant des mois, à éteindre un feu qui risque de réduire en cendre dans un bref délai ceux ambition politique.

Des proches à lui laissaient entendre qu’Hassan Sheikh se prépare déjà à sa succession pour l’élection présidentielle de 2016.

Hassan Cher


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :