Érythrée: Nevsun Resources est face à la justice canadienne pour travail forcé à Bisha

Nevsun Resources- érythrée« Le travail forcé est défini dans la convention n° 29 de l’OIT comme « tout travail ou service exigé d’un individu sous la menace d’une peine quelconque et pour lequel ledit individu ne s’est pas offert de plein gré» (art. 2.1). « 

Nevsun Resources Ltd, compagnie canadienne basée à Vancouver et détenant à 60% la mine de cuivre Bisha en Erythrée, est sous poursuite civile devant la Cour suprême de la Colombie-Britannique pour recours à la « main d’œuvre servile » pour  la construction de cette mine à ciel ouvert à forte teneur en cuivre au monde.

Trois Érythréens qui ont trouvé refuge au Canada sont à l’origine de ces démêlées de la compagnie cotée à Toronto et à New-York, rapporté le 20 novembre par le Centre canadien pour la justice internationale (CCJI).

Selon la CCJI, les trois anciens miniers allèguent que Segen Construction Company, une entreprise de sous-traitance locale engagée par Nevsun, les a forcés à effectuer des travaux en tant qu’ouvriers conscrits à l’emplacement de la mine de Bisha dans des conditions abusives. « Ils allèguent que cet usage de main d’œuvre forcée est si répandu et inhumain qu’il constitue un crime contre l’humanité », a précisé la même source.

Selon l’action au civil, les conscrits ont été « séquestrés autour du site minier, soumis à des journées de travaux forcés dans des conditions exténuantes et menacés de lourdes peines s’ils abandonnaient leur poste sans autorisation ». « Ils ont dû survivre avec de maigres rations alimentaires pendant qu’ils étaient logés dans des conditions déplorables », d’après le dossier de plainte.

Le 21 novembre, la compagnie incorporée sous les lois de la Colombie-Britannique avait apporté un démenti à ces allégations, indiquant qu’elle s’en « défendra vigoureusement ». « Nous sommes confiants que les allégations sont sans fondement », a réagi Cliff Davis, CEO de  Nevsun, soulignant que la mine Bisha a de tout temps respecté les standards internationaux de gouvernance d’entreprise, les conditions en milieu de travail, de santé et de sécurité. « Nous avons pris l’engagement de faire en sorte que la mine Bisha soit gérée de manière sûre et responsable qui respecte les intérêts des communautés locales, des travailleurs, du principe de gouvernance nationale, des parties prenantes et de l’environnement », a conclu Cliff Davis.

La mine Bisha se classe parmi les principales mines à ciel ouvert à forte teneur en cuivre au monde et a achevé 2014 sur une production annuelle de 196 millions de pounds de concentré de cuivre.

Nevsun Resources Ltd a annoncé en décembre son intention de payer au 15 janvier 2015 un dividende trimestriel en hausse de 14% aux actionnaires inscrits, soit un dividende en espèce de 0,04 dollars par action en hausse de 14% par rapport aux trimestres précédents.

agenceecofin.com


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :