Kenya: Novartis pour stimuler la santé en Afrique et l’engagement réitère au Kenya

SAMSUNG CAMERA PICTURES novartisMEDIA RELEASE  •  COMMUNIQUE AUX MEDIAS  •  MEDIENMITTEILUNG

 Novartis to boost healthcare in Africa and re-iterates commitment to Kenya

 

  • With the rise of non-communicable diseases, Africa’s healthcare challenges are compounded by a dual disease burden

 

  • In addition to existing corporate responsibility programs such as the Novartis Malaria Initiative, Novartis is significantly increasing its presence in Kenya in 2014

 

  • Africa is witnessing a dramatic economic expansion, yet the continent faces immense challenges in its efforts to provide adequate healthcare to its people

 Nairobi, January 21, 2014 –Novartis senior executives met with Honorable James Macharia, Cabinet Secretary for Health in Kenya and with Honorable Henry Rotich, Cabinet Secretary of the National Treasury in Kenya to discuss the company’s growing commercial activity, novel approaches to expand access to high-quality, affordable medicines, and local talent development program in the country.

“As the continent increasingly grapples with the dual healthcare burden of communicable and non-communicable diseases and the demand for healthcare rises, we believe we can help improve lives of patients,” said Rainer Boehm, President of Asia-Pacific, Middle East and African countries at Novartis Pharma. “In Kenya, we plan to continue to increase our presence by scaling-up our product offerings and recruiting talented new associates.”

“Novartis has been actively working with the Kenyan government to meet immediate and anticipated healthcare needs in the country,” said Honorable James Macharia. “Such strong partnerships will help Kenya make even a greater progress in its efforts to improve health.”

Novartis and Kenya have a longstanding relationship. The company has been active in the country for more than 40 years. Today, Novartis runs a range of innovative programs in the areas of oncology, transplantation, malaria, patient access in rural areas and local capacity building in R&D, with the aim of becoming the leading healthcare company in the country.

In oncology, Novartis has established a global patient access program, working locally with Nairobi Hospital in order to treat chronic myeloid leukemia (CML). Within this program (GIPAP), Novartis fully subsidizes the costs of cancer medication for 450 Kenyan CML patients in need.

 

  • In order to respond to a largely unmet medical need in the area of renal transplantation, Novartis partners with the Kenyatta National Hospital and expert surgeons in Spain to build a center of excellence for renal transplantation in Kenya as well as across East Africa. Through the Interlife program, the capacity for renal transplant has clearly improved and over 99 patients have undergone a renal transplant. There is now an increased demand for locally performed renal transplant in Kenya.

 

  • Novartis has contributed to lowering the burden of malaria in Kenya. The country is the second largest recipient of our antimalarial Coartem®. We have delivered over 75 million Coartem® treatments without profit to the public sector in Kenya since 2006. Since 2010, we are also helping to expand access to quality-assured ACTs in the private sector through the Affordable Medicines Facility for Malaria (AMFm), and since 2012, through our own private-sector access program.

 

  • To increase access to medicine in rural areas, Novartis has launched Familia Nawiri (Swahili for healthy families), a program focusing on providing essential medicines at affordable prices. In 2013, the program was scaled up to reach 20 locations in 3 counties in the central and western parts of Kenya, covering a population of 1.4 million people.

 

  • Finally, Novartis also works with the Kenya Research Medical Institute to build capacity for clinical trials, training, R&D in Kenya. Projects include a clinical trial and a Phase 1 workshop, a mathematical modeling program and an annual grant for Kenyan scientists to join research internship programs in Basel and Cambridge designed to train the “Next Generation of Scientists in Africa”.

Africa faces immense challenges in its efforts to provide adequate healthcare to its people. The continent is home to one-seventh of the world’s population, shoulders one-quarter of the global disease burden, but it has only two percent of the world’s doctors and less than one percent of global health expenditure1. Life expectancy is 15 years less than the global average1. Africa is also at a turning point as it begins to be challenged by a dual disease burden – both communicable diseases that have historically plagued the continent, such as malaria, and non-communicable diseases that are on the rise due to lifestyle changes, such as diabetes. Low levels of disease awareness, declining infrastructure and poor distribution channels further compound Africa’s problems.

To learn more about the continued efforts of Novartis in Africa, please visit Novartis.com.

Disclaimer

This press release contains expressed or implied forward-looking statements, including statements that can be identified by terminology such as “aim,” “potential,” or similar expressions, or by express or implied discussions regarding potential future revenues from sales in Africa. Such forward-looking statements reflect the current views of the Group regarding future events, and involve known and unknown risks, uncertainties and other factors that may cause actual results to be materially different from any future results expressed or implied by such statements. There can be no guarantee that Novartis’ efforts in Africa will be commercially successful in the future. In particular, management’s expectations could be affected by, among other things, risks and factors referred to in the Risk Factors section of Novartis AG’s current Form 20-F on file with the US Securities and Exchange Commission. Novartis is providing the information in this press release as of this date and does not undertake any obligation to update it in the future.

 About Novartis

Novartis provides innovative healthcare solutions that address the evolving needs of patients and societies. Headquartered in Basel, Switzerland, Novartis offers a diversified portfolio to best meet these needs: innovative medicines, eye care, cost-saving generic pharmaceuticals, preventive vaccines and diagnostic tools, over-the-counter and animal health products. Novartis is the only global company with leading positions in these areas. In 2012, the Group achieved net sales of USD 56.7 billion, while R&D throughout the Group amounted to approximately USD 9.3 billion (USD 9.1 billion excluding impairment and amortization charges). Novartis Group companies employ approximately 133,000 full-time equivalent associates and operate in more than 140 countries around the world. For more information, please visit http://www.novartis.com.

 

Novartis is on Twitter. Sign up to follow @novartis at http://twitter.com/novartis.

 

References

  1. WHO. “Global Health Observatory”.

 

# # #

Novartis Media Relations

   
Nadine Schecker

Novartis Malaria Initiative Communications

+41 61 696 8633 (direct)

+41 79 682 1326 (mobile)

nadine.schecker@novartis.com

 

 

For Novartis multimedia content, please visit www.thenewsmarket.com/Novartis.
For questions about the site or required registration, please contact: journalisthelp@thenewsmarket.com.

 

Traduction en Français sur google

 

Novartis pour stimuler la santé en Afrique et l’engagement réitère au Kenya

• Avec la montée des maladies non transmissibles , les problèmes de santé de l’Afrique sont aggravés par une charge de morbidité double

• En plus des programmes de responsabilité d’entreprise existants, tels que la Malaria Initiative Novartis , Novartis augmente significativement sa présence au Kenya en 2014

• L’Afrique connaît une expansion économique spectaculaire , mais le continent est confronté à d’immenses défis dans ses efforts pour fournir des soins de santé adéquats à son peuple

Nairobi , 21 Janvier , les cadres supérieurs 2014 – Novartis a rencontré l’honorable James Macharia , secrétaire du Cabinet de la santé au Kenya et avec l’Honorable Henry Rotich , secrétaire du Cabinet de la Trésorerie nationale au Kenya pour discuter de l’activité commerciale croissante de la société , de nouvelles approches pour élargir l’accès à de haute qualité , des médicaments abordables , et le programme de développement des talents locaux dans le pays .

 » Comme le continent aux prises de plus en plus le fardeau de maladies transmissibles et non transmissibles et la demande de soins de santé augmente double soins de santé, nous croyons que nous pouvons contribuer à améliorer la vie des patients », a déclaré Rainer Boehm président de la région Asie- Pacifique , Moyen-Orient et l’Afrique pays de Novartis Pharma .  » Au Kenya, nous avons l’intention de continuer à accroître notre présence par l’extension de nos offres de produits et de recruter de nouveaux talents associés .  »

«Novartis a travaillé activement avec le gouvernement kenyan pour répondre aux besoins de santé immédiats et prévus dans le pays « , a déclaré l’honorable James Macharia . « Ces partenariats solides aideront Kenya font même un de plus grands progrès dans ses efforts pour améliorer la santé .  »

Novartis et le Kenya ont une relation de longue date . La société est active dans le pays depuis plus de 40 ans. Aujourd’hui , Novartis gère une série de programmes novateurs dans les domaines de l’oncologie , la transplantation , le paludisme , l’accès des patients dans les zones rurales et le renforcement des capacités locales en matière de R & D , avec pour objectif de devenir le leader des soins de santé dans le pays .

• En oncologie , Novartis a mis en place un programme d’accès au patient mondiale , travaillant localement avec l’hôpital de Nairobi afin de traiter la leucémie myéloïde chronique (LMC ) . Dans ce programme ( GIPAP ) , Novartis subventionne intégralement les coûts des médicaments contre le cancer pour 450 patients atteints de LMC Kenya dans le besoin.

• Pour répondre à un besoin médical non satisfait en grande partie dans le domaine de la transplantation rénale , les partenaires de Novartis avec l’hôpital national Kenyatta et chirurgiens experts en Espagne pour construire un centre d’excellence pour la transplantation rénale au Kenya ainsi que dans toute l’Afrique de l’Est . Grâce au programme Interlife , la capacité de transplantation rénale s’est nettement améliorée et plus de 99 patients ont subi une transplantation rénale . Il ya maintenant une demande accrue pour la transplantation rénale réalisée localement au Kenya .

• Novartis a contribué à réduire le fardeau du paludisme au Kenya . Le pays est le deuxième plus important bénéficiaire de notre antipaludique Coartem ® . Nous avons livré plus de 75 millions de traitements de Coartem ® sans but lucratif du secteur public au Kenya depuis 2006 . Depuis 2010 , nous aidons également à élargir l’accès aux ACT de qualité garantie dans le secteur privé à travers le Affordable Medicines Facility for Malaria ( DMAp) , et depuis 2012 , grâce à notre propre programme d’accès du secteur privé .

• Pour augmenter l’accès aux médicaments dans les zones rurales , Novartis a lancé Familia Nawiri ( Swahili pour les familles en bonne santé ) , un programme axé sur la fourniture de médicaments essentiels à des prix abordables . En 2013 , le programme a été élargi pour atteindre 20 sites en 3 comtés dans les régions centrales et occidentales du Kenya , couvrant une population de 1,4 million de personnes .

• Enfin , Novartis collabore également avec l’Institut de recherche médicale du Kenya à renforcer les capacités pour les essais cliniques , la formation , la R & D au Kenya . Les projets comprennent un essai clinique et un atelier de la phase 1 , un programme de modélisation mathématique et une subvention annuelle pour les scientifiques kenyans à se joindre à des programmes de stages de recherche à Bâle et Cambridge visant à former la  » prochaine génération de scientifiques en Afrique  » .

L’Afrique est confrontée à d’immenses défis dans ses efforts pour fournir des soins de santé adéquats à la population. Le continent est la maison à un septième de la population mondiale , les épaules d’un quart de la charge mondiale de morbidité , mais elle a seulement deux pour cent des médecins du monde et moins d’un pour cent de dépenses1 mondiale de la santé . L’espérance de vie est de 15 ans inférieure à la moyenne1 mondiale . L’Afrique est également à un tournant car il commence à être contestée par une charge de morbidité double – les maladies transmissibles qui ont historiquement frappé le continent , telles que le paludisme et les maladies non transmissibles qui sont à la hausse en raison des changements de mode de vie , tels que le diabète. Les faibles niveaux de conscience de la maladie , dégradation de l’infrastructure et des canaux de distribution pauvres aggravent les problèmes de l’Afrique .

Pour en savoir plus sur les efforts continus de Novartis en Afrique , s’il vous plaît visitez Novartis.com .

désistement
Ce communiqué de presse contient des énoncés prospectifs explicites ou implicites, y compris les déclarations qui peuvent être identifiés par des termes tels que «viser », « potentiel », ou des expressions similaires , ou par des discussions explicites ou implicites concernant les recettes potentielles de la vente en Afrique . Ces énoncés prospectifs reflètent les vues actuelles du Groupe concernant des événements futurs et impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient rendre les résultats réels matériellement différents des résultats futurs exprimés ou sous-entendus par de tels énoncés. Il ne peut y avoir aucune garantie que les efforts de Novartis en Afrique seront un succès commercial dans l’avenir. En particulier, les attentes de la Direction pourraient être affectées par, entre autres, à des risques et facteurs décrits dans la section Facteurs de risque du formulaire actuel de Novartis AG 20 – F déposé auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis. Novartis fournit les renseignements dans ce communiqué à la présente date et ne s’engage pas à mettre à jour dans le futur.

A propos de Novartis
Novartis propose des solutions thérapeutiques innovantes qui répondent aux besoins changeants des patients et des sociétés. Basé à Bâle, en Suisse, Novartis propose un portefeuille diversifié pour répondre au mieux à ces besoins : médicaments innovants, soins ophtalmologiques, génériques peu coûteux, vaccins préventifs et outils diagnostiques, over-the -counter et produits de santé animale. Novartis est la seule entreprise mondiale avec des positions de leader dans ces domaines. En 2012, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 56,7 milliards de dollars, tandis que la R & D au sein du Groupe s’est élevé à environ 9,3 milliards de dollars ( 9,1 milliards USD hors dépréciations et amortissements ) . Le Groupe Novartis emploie quelque 133 000 collaborateurs à plein temps et déploie ses activités dans plus de 140 pays à travers le monde. Pour plus d’informations, s’il vous plaît visitez http://www.novartis.com .

Novartis est présent sur Twitter . Inscrivez-vous pour suivre @ Novartis à http://twitter.com/novartis .

références
Une . OMS .  » Observatoire de la santé mondiale» .

Cordialement

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :