Kenya: Nairobi renforce la sécurité à sa frontière avec le Soudan du Sud pour contrôler les réfugiés

drapeau kenya01Les autorités ké nyanes ont renforcé la sécurité le long de la frontière avec le Soudan du Sud alors que le contrôle de réfugiés fuyant les affrontements entre le gouvernement et les rebelles armés dans le plus jeune Etat du monde se poursuivent.

Le commissaire du comté de Turkana Mohamed Haji Dara a déclar é mardi que le nombre des réfugiés qui demandent l’asile au camp de réfugiés de Kakuma était écrasant.

« Le camp est déjà surpeuplé. Mais nous avons mis un endroit provisoire dans le camp pour accueillir les nouveaux arrivants pendant que nous recherchons plus de terrains pour accueillir davantage de réfugiés », a déclaré M. Dara a Xinhua.

Il a noté que le camp de Kakuma dans le nord du Kenya qui abrite actuellement environ 119 000 réfugiés de différentes nationalités est déjà surchargé.

L’administrateur du gouvernement a déclaré que le processus de contrôle des réfugiés continuera au point de frontière pour s’assurer que seuls des véritables réfugiés et demandeurs d’asile sont enregistrés dans le camp.

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :