Kenya: Le payement par téléphonie cellulaire a généré un revenu de 2,9 millions $ en 2013

bourse de NairobiSelon Francis Wangusi, le directeur général de la Commission des communications du Kenya (CCK), les services de transfert d’argent par mobile ont produit un revenu de 250 millions de shilling (2,9 milliard dollars) dans le pays en 2013. Dans une de ses enquêtes sur les migrations mondiales et les transferts de fonds, la Banque mondiale avait présenté le Kenya comme l’un des pays les plus en avance dans la promotion des services de paiements mobiles. Cette avance serait portée par son environnement favorable au transfert de fonds internationaux par téléphone mobile, qui a fait grimper les abonnements au Mobile Money.

Ils sont passés de 23,2 millions lors du troisième trimestre 2013 à 24,8 millions au dernier trimestre de la même année, d’après les chiffres de la CCK publiés au terme de l’opération d’identification des abonnés au téléphone mobile. L’engouement autour du Mobile Money a eu un fort impact sur le développement de l’économie du pays. Le rapport annuel sur l’adoption mondiale du transfert d’argent mobile, « mobile money », de l’Association mondiale des opérateurs télécoms (GSMA), dévoilé le 27 février 2013, indiquait qu’en juin 2012, la valeur totale des transactions financières par mobile a représenté plus de 60% du PIB au Kenya.

D’après le régulateur, le secteur kenyan des technologies de l’information et de la communication a produit un revenu de 42,7 milliards de shilling (497,4 millions de dollars) en 2013.

Agence Ecofin

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :