Ethiopie : une journaliste atteinte de cancer et emprisonnée depuis 2011

Reeyot AlemuLa journaliste Reeyot Alemu a eu 34 ans le 21 janvier 2014. Un anniversaire qu’elle a passé à la prison de Kality à Addis-Abeba, la capitale d’Ethiopie. La jeune femme est incarcérée depuis le 21 juin 2011.

La jeune journaliste, atteinte d’un cancer du sein, a vécu son jour anniversaire seule, sans permission de voir sa famille, son fiancé et ses amis.

Reeyot Alemu a été condamnée pour « conspiration à la solde du terrorisme » et « participation à une organisation terroriste », sur la base de la loi anti-terrorisme en Ethiopie. Le pays est engagé dans une guerre contre les islamistes Al-Shabaab et les factions d’Al-Qaeda en Somalie.

Selon le Comité pour la protection des journalistes (Cpj), association basée aux Etats-Unis, et l’International Women’s Media Foundation, les malheurs de la jeune Reeyot Alemu viennent du fait qu’elle a dénoncé les agissements du gouvernement éthiopien dans les journaux, et a voulu s’élever contre les injustices dans son pays.

La journaliste s’était d’abord vue infliger 14 ans d’emprisonnement. Reeyot Alemu avait refusé de plaider coupable afin de bénéficier de la clémence du tribunal, mais elle avait fait appel à sa condamnation. En 2012, sa peine a été revue à 5 ans de prison.

Alors qu’elle était dans les geôles éthiopiennes, Reeyot Alemu a reçu en 2013 le Prix mondial de la liberté de la presse Unesco-Guillermo Cano. La même année, elle a été finaliste du Prix Sakharov pour la liberté d’expression. La jeune femme ne peut soigner convenablement son cancer du fait de son incarcération.

Reeyot Alemu compte parmi les huit journalistes emprisonnés en Ethiopie, selon les chiffres du Cpj en Afrique. Le pays occupe le 137ème rang sur 179 pays, dans le classement de Reporters sans frontières de la liberté de la presse dans le monde.

Agence Ecofin

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :