Erythrée: L’Erythrée arraisonne le navire ou acte de piraterie ?

pirateL’Erythrée a arraisonné un navire marchand qui se trouvait dans ses eaux territoriales au cours d’un incident signalé à tort dans un premier temps comme un acte de piraterie, a déclaré dimanche la mission européenne de lutte contre la piraterie maritime en Somalie (Navfor).

Le MV Marzooqah, un porte-conteneurs, a lancé un signal de détresse samedi soir, se disant la cible d’une attaque.

Les données de localisation de Reuters montrent le navire changer brutalement de cap puis se dirigeant dimanche matin vers la côte érythréenne et non le golfe d’Aden, base arrière de la plupart des pirates somaliens.

« Nous pensons qu’il s’agit d’une opération des forces érythréennes, qui sont montées à bord du navire », a déclaré la capitaine de corvette Jacqueline Sherriff, porte-parole de la Navfor. « Nous pensons que le navire est maintenant entre les mains des forces érythréennes. L’équipage a d’abord cru à une attaque de pirates. »

Le nombre d’attaques menées par des pirates somaliens a considérablement baissé en 2013, du fait notamment de la présence de bâtiments de guerre dans le cadre du dispositif international de surveillance maritime.

De 176 attaques dans la région en 2011, on est passé à 36 en 2012 et sept en 2013, dont aucune n’a permis à des pirates de se rendre maîtres d’un navire.

Richard Lough; Henri-Pierre André et Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Reuters

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :