Djibouti: Les Sénégalais de Djibouti crient leur indignation

senegalDes Sénégalais établis à Djibouti ont joint la rédaction de Leral.net pour déverser leur colère. Ils dénoncent le fait que l’ambassadeur du Sénégal dans ce pays n’ait toujours pas présenté ses lettres de créance au chef de l’Etat djiboutien. Pourtant Bassirou Sène a été nommé à ce poste en décembre 2011 avec résidence à Addis-Abeba.

Les lettres de créance sont un document officiel qu’un chef d’État ou de gouvernement signe et confie à un ambassadeur qu’il vient de nommer, afin que celui-ci le remette au chef d’État ou de gouvernement du pays hôte. C’est la réception de ce document par le pays hôte qui officialise la nomination et l’accréditation de l’ambassadeur.

La communauté sénégalaise vivant à Djibouti interpelle le ministre des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye, afin qu’une solution puisse être trouvée au plus vite. « Nous faisons face à d’énormes difficultés dans ce pays. Notre ambassadeur a vraiment la volonté d’aider ses compatriotes mais il n’est pas dans les conditions pour travailler correctement. Il faut que nos autorités règlent ce problème », crie-t-elle.

leral.net

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :