Djibouti : éducation nationale, Le ridicule ne tue pas.

cooperative-école djiboutiNous avons connu jusque là, un ministre chef du personnel, nous assistons depuis cette semaine à la naissance d’une autre facette du ministre : un ministre inspecteur.
Nous avons appris, que cette semaine le ministre accompagné de quelques uns de ses conseillers, s’est rendu dans deux écoles de balbala en l’occurrence l’école de balbala 3 et celle de balbala 6.
Il parait, que lors de cette visite, le ministre et ses accompagnateurs ont demandé aux enseignants de présenter leur cahier journal, il parait qu’ils ont également observé les affichages de la classe.
Mais le comble du ridicule, c’est lorsque le ministre a demandé à deux enseignants qui sont présentés comme étant des absentéistes notoires, de quitter l’école.
Ce que notre ministre ne comprend pas, ce que l’école est une institution, que cette institution pour fonctionner doit obéir a des textes et que si des enseignants sont absentéiste, il faut appliquer la loi et non leur demander de quitter les lieux, comme si c’était des vulgaires voyous.
Nous rappelons encore une fois au ministre, que les enseignants sont des employés de l’état, qu’ils ont des droits et que ces droits doivent être respectés.
Nous déplorons comme toujours cette dérive autoritaire du ministre, un ministre qui fait les lois lui-même, qui est la loi lui-même et qui fait tout pour ignorer totalement les textes de la république.

Marwo Aynacheh

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :