Djibouti: ALCATEL-LUCENT modernise le système de câbles sous-marins EASSy le long des côtes…

Djibouti TelecomL’augmentation de la capacité très haut débit du système sous-marin de 10 000 kilomètres reliant l’Afrique du Sud au Soudan renforcera la connectivité de l’Afrique de l’Est et du Sud vers l’Europe, le Moyen Orient et l’Asie

Paris, le 22 janvier 2014- Alcatel-Lucent (Euronext Paris et NYSE : ALU) va augmenter la capacité du système de câbles sous-marins EASSy, l’un des plus avancés du continent africain, en déployant la technologie 100 gigabits par seconde (Gbit/s) la plus récente.
La technologie 100Gbit/s d’Alcatel-Lucent portera la capacité du système EASSy à plus de 10 Tbit/s, renforçant ainsi sa capacité à transmettre d’importants volumes de données sur une distance de 10,000 kilomètres entre l’Afrique du Sud et le Soudan ; cette technologie vient soutenir la croissance constante du trafic de données en Afrique. Alcatel-Lucent s’appuiera sur son expérience inégalée acquise lors de déploiements sur le pourtour du continent africain pour procéder à la mise à niveau du système EASSy dans les délais impartis.
EASSy est détenu et exploité par un groupe de 17 actionnaires africains et internationaux – tous des opérateurs télécoms et des fournisseurs de services. Le système est déployé dans une configuration en anneau protégée, reliant huit pays du Soudan à l’Afrique du SudviaDjibouti, le Kenya, la Tanzanie, Madagascar, les Comores et le Mozambique. Les atterrages se situent à Port Soudan, Djibouti (Djibouti), Mombasa (Kenya), Dar Es Salaam (Tanzanie), Moroni (Comores), Toliary (Madagascar), Maputo (Mozambique) et Mtunzini (Afrique du Sud). Le système donne également accès à diverses destinations internationales grâce à des interconnexions avec plusieurs réseaux de câbles sous-marins internationaux pour assurer une connectivité homogène et variée avec l’Europe, la région Amériques, le Moyen-Orient et l’Asie.
Citations :
Chris Wood, président du comité de direction d’EASSy, a déclaré :« Depuis sa mise en service en 2010, nous observons une croissance constante de la demande de capacité sur le système EASSy, ce qui témoigne clairement de la fiabilité et de la qualité de service que nous pouvons offrir. Grâce à cette augmentation de capacité réalisée à l’aide de la technologie cohérente avancée 100Gbit/s d’Alcatel-Lucent, nous serons en mesure de franchir une nouvelle étape, afin de proposer à notre clientèle la capacité très haut débit nécessaire pour des applications et des services innovants. »
Et Philippe Dumont, directeur de l’activité Réseaux sous-marins d’Alcatel-Lucent, d’ajouter :« Après le déploiement initial et les mises à niveau qui ont suivi pour augmenter les débits, nous sommes ravis de poursuivre notre coopération avec les propriétaires du système EASSy. Alors qu’il s’agissait jusqu’à présent d’augmentation de capacité progressive, l’utilisation de notre technologie 100Gbit/s confirme le rôle d’Alcatel-Lucent en tant que partenaire d’innovation majeur pour faire face à des besoins de connectivité qui évoluent avec le temps, et pour répondre aux exigences de résilience et de faible latence de nos clients. »
À propos de la solution d’Alcatel-Lucent
La solution d’Alcatel-Lucent repose sur son terminal de ligne 1620 Light Manager (LM), qui utilise une technologie cohérente 100Gbit/s pour optimiser l’utilisation de la bande de fréquences optique disponible. Le terminal offre une évolutivité et une flexibilité maximales, grâce à la technologie cohérente avancée d’Alcatel-Lucent, laquelle intègre également la technologie de code correcteur d’erreur à décision pondérée (SDFEC) la plus récente pour fournir un maximum de capacité et le coût par bit le plus bas possible. D’autre part, la technologie d’Alcatel-Lucent s’adapte aux configurations multifournisseurs. Après plus de 100 mises à niveau réalisées au fil des années, sa technologie sous-marine éprouvée apporte aux opérateurs ainsi qu’aux fournisseurs de services, de multimédia et de contenus une voie d’évolution transparente pour étendre leurs réseaux de façon économique et efficace, grâce à la compatibilité du terminal 1620LM avec les technologies les plus modernes, sans modification de l’infrastructure matérielle existante.
À propos du système de câbles sous-marins EASSy
About EASSy –www.eassy.org
EASSy repose sur une configuration de deux paires de fibres torsadées, qui assurent une protection du trafic en cas de rupture du câble ou de panne d’équipements ; cette configuration permet d’assurer un haut niveau de robustesse et de fiabilité et des pannes de courte durée. Ce système est interconnecté avec de nombreux câbles sous-marins et réseaux terrestres de fibre optique, pour assurer la connectivité entre l’Afrique, l’Europe, l’Amérique, le Moyen Orient et l’Asie. Dans des projets liés, les investisseurs du système EASSy et d’autres participent à accroître la connectivité interne du continent grâce à des réseaux de fibre optique terrestre, qui relient les pays côtiers et enclavés au câble.
EASSy est détenu et exploité par le groupe d’opérateurs télécoms africains (92%) et internationaux (8%) suivant : Botswana Fibre Networks, British Telecom, Comores Telecom, Etisalat, Orange, Mauritius Telecom, MTN Ltd, Neotel, Network i-2-i (Bharti), Saudi Telecom Company, Sudan Telecom Company (Sudatel), Tanzania Telecommunications Company Ltd, Telecom Malagasy, Telkom SA SOC Ltd, Vodacom (Pty) Ltd, Zambia Telecommunications Company Ltd et WIOCC (qui comprend Botswana Fibre Networks, Dalkom Somalia, Djibouti Telecom, Gilat Satcom Nigeria Ltd, Seychelles Cable System Company, Lesotho Communications Authority, Libya Post Telecom and Information Technology Company (LPTIC), Onatel Burundi, Telkom Kenya Orange, TDM Mozambique, TelOne Zimbabwe, U-COM Burundi, Uganda Telecom et Zantel (Tanzanie)).

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :