Djibouti : Tension interclanique à l’arrondissement quatre de Balbala et décision sectaire d’Ismaël Omar Guelleh

Un entrepreneur du clan Issa/Yonis-Moussa loue un garage situé au quatrième arrondissement de la commune de Balbala. Ce garage lui sert d’atelier et un lieu de stationnement à la fois pour les voitures de sa société. Le propriétaire du garage, Moussa Assod, un Issa/Mamasan/Bahfourlaba, agent du SDS, bien qu’il loué le lieu entreprend des travaux dans le garage sans informer le locataire....

Djibouti / OIT : L’état djiboutien vire au rouge à la publication du rapport de la 106è CIT de l’OIT à Genève juin 2017.

Depuis plus de 15 ans le gouvernement djiboutien se présente à la conférence internationale du travail à Genève avec des promesses sans lendemain et des mensonges qui ne sauraient tromper l’esprit d’un enfant de 10 ans. Comme tous les djiboutiens le savent, le gouvernement de Guelleh avait créé une nouvelle centrale syndicale en 1997 et vu que celle a été invalidée la même année devant...

Djibouti / Érythrée : Forte tension à la frontière entre Djibouti et Asmara depuis Lundi 12 juin 2017.

Depuis le déclenchement de la crise entre le Qatar d’un côté et les cinq autres pays arabes du Golfe et l’Égypte en ce mois de juin 2017, Doha qui craint un attaque militaire des pays du Golfe prépare son armée avec l’aide de la Turquie. Elle a fait appel à tous ses militaires pressent dans le monde dans le cadre de la mission de l’ONU. Doha a organisé le mardi 13 juin 2017 un grand...

Djibouti : 2è – La délégation djiboutienne à la 106è CIT de l’OIT à Genève en juin 2017 fuit la conférence.

Un proverbe somalien dit : « Doofaar abidkii ma daahiro oo ma daayo dabeecadiisa ». Dans une traduction directe en langue française, se proverbe signifie : Le phacochère n’est jamais propre et même s’il fait un effort pour être propre il ne peut se départir de ses habitudes. Et un autre proverbe arabe proche de celui-ci dit : « Le corps ne quitte une habitude que quand il...

Djibouti : 1er – La galère commence tôt pour la délégation du gouvernement au 106è CIT à Genève 2017.

Jpeg Comme d’habitude le gouvernement djiboutien présente à la Conférence Internationale du Travail de l’OIT à Genève juin 2017, une liste erronée et dont sont exclus les représentants des syndicats libre et indépendants du pays. Déjà, le 4 juin 2017, à l’ouverture de la conférence, le gouvernement djiboutien n’a pas le droit de vote à la conférence se référer au 15ème paragraphe...
%d blogueurs aiment cette page :